J'ai saigné

Création 2020
J'ai saigné

TEXTE
Blaise Cendrars

MISE EN SCÈNE
Jean-Christophe Cochard et Jean-Yves Ruf

REPRÉSENTATIONS
du 3 au 12 décembre 2020

LIEU
Vire & Bocage

J’ai saigné est un texte autobiographique de Blaise Cendrars, dans lequel sont relatées les trois semaines de convalescence qu’il a passées à l’Évêché de Sainte-Croix, à Châlons-en-Champagne, à la suite de l’amputation de son bras droit, perdu sur le front de l’Est en septembre 1915. L’infirmière-major, madame Adrienne, demande à Cendrars de partager la chambre de certains blessés, pour qu’il leur raconte des histoires, leur remonte le moral. Ainsi restauré dans sa fonction d’écrivain, il se soigne en soignant les autres. C’est un texte sur la souffrance, mais aussi sur la résilience, l’empathie et la guérison.

« Ce texte m’a profondément touché. S’il est ancré dans une période précise, la seconde guerre mondiale, il dépasse de loin la chronique d’une époque. Blaise Cendrars mettra 23 ans avant d’oser aborder le récit de cette convalescence. En évoquant le second volume de ses mémoires, La Main coupée (1946), il dira : « Si je l’avais écrit au lendemain de la guerre, c’eut été un tout autre bouquin, beaucoup plus imagé, photographié, instantané, mais pas plus véridique pour cela. La synthèse, le portrait demandent un certain recul. L’oubli aussi. Et le pardon ! »

« C’est ce recul qui touche juste dans ce récit. Pas d’apitoiement, de sensationnalisme. Un ton simple et pudique. La langue est directe, sans fioriture. On sent que cette période a été fondatrice pour Cendrars, qui vient de perdre sa main d’écriture -il écrira l’œuvre à suivre de la main gauche-. On sent qu’il s’agit pour lui de décrire un chemin secret et intérieur qui le ramène à lui-même et à sa complétude d’être humain. Et pour cela il ne s’étale pas sur lui, mais au contraire trouve les mots pour faire revivre des êtres perdus sur des chemins de souffrance. Il passe par l’autre, les autres, et sa capacité d’empathie. »

Jean-Yves Ruf

Générique

AVEC
Jean-Yves Ruf

LUMIÈRES
Christian Dubet

SCÉNOGRAPHIE
Aurélie Thomas

Production

Chat Borgne Théâtre (compagnie conventionnée par la DRAC Grand Est) en coproduction avec Le Préau CDN de Normandie – Vire - Résidences dans les collèges du Val de Vire, Sourdeval et à Montchauvet en mars 2020.

Tournée

CRÉATION

Dans le Bocage | Du 3 au 4 décembre 2020
Vire | Le Préau | Du 10 au 12 décembre 2020

À télécharger